I Shin Den Shin

Kendo & Iaido Dojo

Pourquoi « I Shin den Shin » ?

I Shin den Shin 以心伝心 peut se traduire par « de mon âme à ton âme » ou « de ton cœur à mon cœur ».

Dans le cas de la transmission dans arts martiaux traditionnels japonais c’est savoir s’ouvrir à l’autre, à son enseignement, La transmission directe ne nécessite pas toujours l’usage des mots. Il suffit parfois d’un simple regard pour se comprendre…

Le langage corporel est aussi un type de communication, il est même le premier moyen de communiquer que l’homme est mis au point afin de se faire comprendre. l’observation est aussi source de progrès car on apprend également beaucoup en ouvrant ses yeux et son cœur.

Le Kendo

Le Kendo est l’escrime japonaise,
pratiquée anciennement par les Samouraïs, où les combattants sont revêtus d’une armure (bogu) de protection et armés d’un Shinaï (sabre en bambou).

Version moderne du kenjutsu (techniques du sabre), le Kendo n’est pas seulement un art martial mais également un sport de compétition, aujourd’hui largement pratiqué au Japon et dans le reste du monde.

Le Kendo ne se résume toutefois pas à un simple ensemble de techniques et de tactiques du combat au sabre. Il comprend également un volet spirituel.

Le Kendo permet à ses pratiquants de développer leur force de caractère et leur détermination. Il se pratique en parfaite harmonie où respect de soi et des autres sont de mise.

On peut débuter le kendo à tout âge, et pratiquer tant que le corps et l’esprit le permettent. Certains pratiquants manient encore le sabre au-delà de quatre-vingts ans !

L’Iaido

L’Iaido est basé sur l’action de dégainer le sabre et de frapper en un seul geste. Le but est d’exécuter une technique, avant l’adversaire (fictif), choisie en fonction du lieu et du contexte de la situation.

Cette discipline se focalise principalement sur la perfection des mouvements et la démarche spirituelle (influence du zen).

L’efficacité technique devient de plus en plus importante au fur et à mesure que le pratiquant augmente en grade.

Le Koryu (ou école traditionnelle) que nous pratiquons est le Musō Jikiden Eishin-ryū (無双直伝英信流).

Le débutant s’initie dans un premier temps avec un Bokken (sabre en bois) avant de passer à l’Iaito (imitation du Katana) pour finaliser sa pratique personnelle avec un vrai Katana (ou Shinken), but ultime de tout pratiquant d’Iaido.

Comme pour le kendo, il n’y a pas d’âge pour commencer le iaido, et là encore de très nombreux maîtres continuent de pratiquer au-delà de quatre-vingts ans ! Cela dit, cette pratique, très intérieure, austère et exigeante, requiert une certaine maturité.

Horaire des entraînements

Le jeudi (dans la salle bleue annexe centrale) :
Kendo de 18h30 à 20 h

le samedi (dans la nouvelle salle de danse) :
Iaido de 15h30 à 16h30
Kendo de 16h30 à 18h30

Stade Gaston Reiff
Rue Ernest Laurent 215 – 1420 Braine L’Alleud

Chargés de cours

Yves MARCELLE

Yves MARCELLE

Professeur

3eme Dan de Kendo
3eme Dan d’Iaido

Vanessa MAIRA

Vanessa MAIRA

Assistante

3eme Dan de Kendo

Qu’il s’agisse d’un corps grand ou d’un corps petit, on doit posséder un esprit droit et il est important de conserver un esprit dégagé de tout sentiment de faiblesse vis-à-vis de soi-même.

Miyamoto Musashi, Traité des 5 roues : Gorin No Sho

Clients: Intel Japan / Adobe Japan
Agency: STROKE communication co.,ltd.
Direction, Concept, Design & Animation: Takayuki Sato
Director of Photography:Tsutomu Fujimoto
Music Composed: Setsuya_Kurotaki

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Liens Utiles

X

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer